Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les dernières nouvelles de la gendarmerie royale "blog non officiel"

La Gendarmerie Royale est une force publique chargée de veiller à la sûreté publique et d'assurer le maintien de l'ordre et l'exécution des lois


Simulation au port Tanger-Med sur la pollution marine: Sécurité tous azimuts

Publié par gendarmerie-royale-marocaine sur 23 Juin 2014, 12:44pm

Catégories : #ACTUALITES GENDARMERIE ROYALE

Simulation au port Tanger-Med sur la pollution marine: Sécurité tous azimuts

Le complexe portuaire Tanger-Med a été mis, mercredi 18 juin, en état d’alerte. Et pour cause, l’organisation du septième exercice de simulation d’une pollution marine accidentelle par les hydrocarbures au large du port.

Baptisée Simulex 2014, cette opération de simulation- pour laquelle d’importants moyens humains et matériels ont été déployés- a été pilotée par le ministère délégué chargé de l’environnement, et ce, en collaboration avec les différents organismes civils, militaires et paramilitaires concernés. Selon les organisateurs, cet exercice s’inscrivait dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions du Plan d’urgence national (PUN) relatif à la lutte contre la pollution marine accidentelle.

«L’exercice consiste à simuler un incendie à bord d’un navire pétrolier, qui va déverser une quantité importante d’hydrocarbures au large du port Tanger-Med», a indiqué Khalid Samir, commandant du port Tanger-Med, faisant remarquer que l’objectif de cet exercice est de tester les capacités du Maroc à faire face aux pollutions marines accidentelles.

Il est à préciser que Simulex 2014 a coïncidé avec la célébration de la journée mondiale de l’environnement. La coordination et le contrôle de cette opération de simulation ont été assurés par le poste de commandement (PC) national à Rabat, dirigé par le coordinateur national, et un PC local, géré sous l’autorité du gouverneur de la province Fahs-Anjra, Hamid Charai.

Des représentants des pays membres de l’initiative «5 + 5 défense» (dont la France, l’Espagne, le Portugal, Malte, l’Italie, l’Algérie, la Tunisie, la Mauritanie et la Libye) ont pris part à Simulex 2014 en tant qu’observateurs. Le scénario simulant un incendie-explosion à bord d’un navire pétrolier transportant 60.000 tonnes de pétrole brut. Cet incident a provoqué une déchirure de l’une de ses citernes contenant 2.000 m3 et laissant échapper une quantité importante de sa cargaison à raison de 500 m3.

Les opérations programmées à cette occasion impliquaient la prise en compte d’aspects relevant de l’assistance à un navire en difficulté (ANED) et de lutte en mer et à terre contre une pollution par les hydrocarbures (Polmar mer/terre). «Le développement d’hydrocarbures a été simulé par la tourbe, matière organique biodégradable inoffensive.

Et les dispersants- qui sont des produits chimiques utilisés pour le traitement de la pollution au large- ont été simulés par de l’eau douce», selon les organisateurs. Il est à noter que conformément au décret n°2-95-717 du 22 novembre 1996 relatif à la préparation et la lutte contre la pollution marine accidentelle et son arrêté d’application du 16 juillet 2003, la conduite des opérations de lutte en mer a été effectuée sous la direction de la marine royale, avec l’appui des Forces royales Air et de la Gendarmerie royale.

Tandis que la conduite des opérations de lutte terrestre a été effectuée sous la direction de la protection civile en collaboration avec les entités compétentes. L’intervention au niveau du port a été engagée par l’Autorité portuaire de Tanger-Med.

Source: http://www.aujourdhui.ma

Archives

Articles récents